Tout le reste n'est pas la vie.


    Je glisse doucement dans mon troisième trimestre de grossesse... Ou plutôt je m'envole. J'ai l'impression de me mettre à flotter tranquillement au dessus du monde. Je m'éloigne légèrement du commun des mortels pour rentrer dans un état spécial, privilégié, plus vraiment moi même. Ou du moins plus uniquement moi-même, puisque tu est là aussi, tu vis à l'intérieur.

    On pourrait presque l'oublier, c'est si facile de ne pas s'en rendre compte ! Vue de l'extérieur, je suis simplement Flore, exactement comme avant si ce n'est avec ce gros ventre en plus... Oui, il parait qu'il y a un bébé là dessous... mais il ne vit pas encore, il n'est pas né !

    Tu n'existe que partiellement, seulement dans la vie de tes parents. Pour nous, au delà des apparences, la transformation interne est déjà bien avancée.

    En plus d'être Femme je deviens Mère.

    Je rentre en fusion avec mon bébé, nous apprenons à nous connaître, à nous aimer. Je commence à comprendre tes rythmes et tes mouvements. Tu réagis à ma voix, à mon état, à ce que je mange, à ce que je vis... Mon rythme de vie est déjà calé sur le tien.

    Tous les deux, nous nous enfouissons dans notre bulle, tout le reste semble lointain et si secondaire. Et dans ce cocon, paisiblement, nous nous préparons ensemble : à la naissance, au Passage.

    J'ai envie pendant ces trois prochains mois de créer un bel espace intérieur. Pour accueillir ce petit Être avec sérénité, joie et amour. J'ai envie de rester au chaud, dans ce cocon, à méditer, à lire, à rêver, à fredonner pour toi, et à laisser couler chaque jour dans la lenteur de l'hiver. Le reste du monde ne me regarde plus.

    Et j'ai envie de diffuser cette sérénité dans notre maison. Je veux transformer cet appartement en un Temple, puisque tu naîtras ici, chez nous. Entre la musique de papa et les bougies de maman. Nous n'aurons besoin de rien de plus car nous nous serons préparés. Cette naissance sera un moment de célébration, et l'intensité de cet événement ne le rendra que plus jouissif et inoubliable. Qui parle de souffrance ? Je saurai respirer, je saurai m'ouvrir. Tu sauras te placer et trouver ton chemin vers ce Monde qui s'ouvre à toi. Et papa nous accompagnera, il sera là, à nos côtés, il nous soutiendra. Nous pourrons puiser dans sa force.

    Nous allons tout faire pour que ce Passage soit le plus progressif et doux possible. D'un liquide à un autre, tu naîtras dans l'eau. Il fera chaud et sombre comme à l'intérieur du ventre. Personne ne coupera brutalement le cordon pour te forcer à respirer avant que tu ne sois prêt.

    Ce sera naturel, tu quitteras simplement une bulle pour en trouver une autre. Une plus large encore, avec papa et le soleil à l'intérieur. Mais toujours aussi douce et paisible.


    53 vues