Mieux respirer pour mieux vivre


    Nous inspirons et expirons environ 20 000 fois par jour... c'est autant d'occasions d'augmenter son énergie vitale !

    Notre respiration est notre source d'énergie la plus importante. Malheureusement, la plupart d'entre nous ont petit à petit réduit leur respiration à un mécanisme automatique et endormi, fonctionnant au minimum de sa capacité.

    Nous pouvons d'ailleurs remercier notre système nerveux végétatif à qui nous avons relégué le contrôle perpétuel de notre respiration, car sans lui nous aurions tous succomber en quelques secondes à l'asphyxie...

    La pratique du yoga permet de reprendre le contrôle de cette double-action incessante qu'effectuent nos organes respiratoires : celle d'évacuer les toxines pour se remplir d'oxygène neuf.

    J'aime souvent répéter aux élèves qui viennent pour la première fois à un cours de yoga qu'ils vont réapprendre à respirer. Car pratiquement tous les adultes ont complètement oublié la façon "correcte" de respirer. Cette façon de respirer naturelle chez les bébés et les enfants : completement et profondement. Malheureusement, avec le stress, les émotions, les chocs, l'hyperactivité, etc..., la respiration de la plupart des adultes finit par être très superficielle, rapide, et ne se place généralement plus que dans la partie supérieure de la poitrine. Alors à chaque respiration, ces personnes ne renouvellent que 10% à 20% l'air de leur poumons, ce qui permet un très faible apport en oxygène neuf dans le sang.

    André Van Lysebeth disait : "Qu'un sang pauvre en oxygène circule dans vos artères et la vitalité de chacune de vos cellules s'en trouve amoindrie"

    Réapprendre à respirer efficacement, c'est à dire à utiliser tous ses organes respiratoires - notamment l'abdomen - permet de renouveler 80% à 90% l'air des poumons ! (il restera toujours une réserve qu'on essayera de réduire).

    Imaginez la conséquence sur l'apport en oxygène dans le sang, donc dans chaque cellule ! Ces dernières sont revitalisées et voit leur résistance monter en flèche.

    Et bien sûr, en plus de procurer de l'oxygène à l'inspiration, chaque respiration permet également d'évacuer les toxines à l'extérieur du corps à chaque expiration.

    Alors dans le sens inverse, des grandes respirations efficaces sont une aubaine pour chaque cellule du corps qui peut alors évacuer tous ces déchets et se purifier (n'oubliez pas que c'est leur seul moyen de se nettoyer...).

    Toutes les anciennes civilisations du monde savaient l'importance d'une respiration efficace. Et le monde médical moderne en vient lui-même à prouver que beaucoup de maux et maladies sont directement liés à une respiration superficielle.

    Alors rappelez-vous qu'adopter une respiration complète et profonde améliorera votre santé sur tout les plans. Un petit résumé des principaux bénéfices...

    Sur le plan physique : Vous savez tous que des expirations lentes et complètes permettent de détendre les muscles et de relâcher les tensions.

    Sur le plan psychique : Le ralentissement du souffle entraîne l'apaisement du mental et diminue le débit de pensées.

    Sur le plan émotionnel : Dès qu'une émotion intense telle que la colère ou l'angoisse apparaît, la respiration s'accélère voire s'arrête totalement. Son contrôle est alors primordial pour ne pas se laisser envahir par cette émotion et pour gérer son expression.

    Sur le plan énergétique : C'est l'aspect de la respiration qui intéresse le plus les yogis. En effet la respiration est la principale source de prana. En contrôlant le souffle, on canalise son prana dans le but de l'accroître petit à petit, et de réveiller la kundalini (force créatrice cosmique). De manière plus concrète, il est bon de savoir que des respirations complètes rechargent notre batterie énergétique, le plexus solaire, qui emmagasine le prana pour pouvoir le redistribuer quand nous en avons besoin.

    La bonne nouvelle est qu'après un peu de pratique, le contrôle de la respiration ne se limite pas aux simples cours de yoga hebdomadaires ! Peut être que certains d'entre vous ont déjà pu observer que leur respiration a changé au quotidien, qu'elle est plus profonde, plus abdominale, même sans y penser constamment. Et le jour où vous constaterez que même quand du stress ou des fortes émotions viendront vous assaillir, votre respiration gardera sa stabilité et sa profondeur, alors vous serez définitivement devenus des yogis ;)

    "Les yogis comptent la durée de la vie, non par le nombre le nombre d'années, mais par le nombre de respirations" Swami Vishnudevananda

    Pour vous dire comme la lenteur des respirations est fondamentale pour les yogis ! Ils considèrent qu'un quota prédéfini de respiration nous est attribué à la naissance, et que notre temps à vivre dépendra de notre capacité à les contrôler et les rallonger...

    Pour finir, je voudrais juste vous partager un dernier conseil qui me tient fort à coeur...

    C'est bien beau de chercher à respirer plus amplement et plus efficacement... encore faut-il se libérer de tout obstacle !

    Alors s'il vous plait, messieurs, envisagez peut être d'enlever ces ceintures, mesdames, qu'en est-il de ces soutiens-gorges ?

    Et pour tout le monde, c'est le moment d'arrêter de contracter perpétuellement vos abdominaux pour faire croire à un ventre plat !

    Détendez tout ça, libérez-vous de toutes ces contraintes imposées par le dictât de l'image.

    N'oubliez pas : vous êtes parfait comme vous êtes :)


    63 vues